À l’image des maisons françaises du luxe, présentes dans 180 pays, le Comité Colbert se manifeste aux quatre coins du monde : Russie en 2007, Chine en 2005 et 2009, Inde en 2008, Moyen-Orient en 2010, Turquie en 2013…

Suivant sa stratégie du « sur-mesure », il a chaque fois cultivé les affinités et dialogué avec les cultures des différents pays pour mieux faire rayonner le goût français.



En 2018, il manifeste en toute orbiquité une présence simultanée dans les deux hémisphères.

Aux Etats-Unis, à la fois marché majeur et encore à fort potentiel, le Comité Colbert s’adresse à une cible particulière, la Silicon Valley. Le terroir de la Silicon Valley se compose d’une élite multiculturelle formant un écosystème spécifique dans lequel se croisent, notamment à Stanford, étudiants prometteurs, industriels et Venture Capitalists, tous mus par une volonté de changer le monde, valorisant la connaissance.

À l’adresse de cet écosystème, le Comité Colbert organise deux évènements afin de valoriser l’expertise du luxe français, un luxe porteur de sens qui nécessite un apprentissage pour être apprécié. Il collabore ainsi avec l’université de Stanford autour des savoir-faire en septembre et organise un Festival Colbert intitulé « Les savoirs secrets du luxe français » à Paris en décembre.

Au Japon, où le succès rencontré par l’exposition « Rêver 2074 » à la FIAC 2017 a conduit les maisons implantées dans le pays à poursuivre la collaboration avec Geidai, l’université des arts de Tokyo. Sous l’impulsion du doyen Hibino, les membres du Comité Colbert ont renouvelé leur engagement pour un projet dont le thème est cette fois «  L’Homme et la Nature ». Douze jeunes artistes lauréats verront leur création exposée au musée d’art de Geidai en novembre prochain.

En Argentine, qui donne une ampleur considérable à la campagne #Engagéspourlepatrimoineetlacréativité menée par l’Unesco et le Comité Colbert, en relayant sur tous les médias nationaux son message pour le respect de la propriété intellectuelle et la protection du patrimoine. Le Ministre Hernàn Lombardi, avec l’appui de la Vice-Présidente Gabriela Michetti, a adjoint à la campagne un concours Mi oficio. Mi. Historia pour valoriser les métiers de la main argentins.

Au Nigéria, où plusieurs maisons du Comité Colbert accompagneront le Président de la République en visite officielle les 3 et 4 juillet. En 2016, le Comité Colbert avait consacré à ce pays un séminaire pour ses membres, considérant que le dynamisme du pays, sa richesse démographique et culturelle, en faisaient une destination d’avenir pour le luxe français. Cet intérêt a été confirmé lors de la réunion organisée par l’ambassadrice Modupe Irele le 18 mai, en préparation du déplacement présidentiel.

«  Partout dans le monde les maisons françaises du luxe font rayonner l’art de vivre de notre pays, remplissant un rôle majeur de diplomatie culturelle » souligne Elisabeth Ponsolle des Portes, déléguée générale du Comité Colbert.

Suivant sa stratégie du « sur-mesure », il a chaque fois cultivé les affinités et dialogué avec les cultures des différents pays pour mieux faire rayonner le goût français.En 2018, il manifeste en toute orbiquité une présence simultanée dans les deux hémisphères.