Home enchères 100 ans de Rolex

100 ans de Rolex

114
0
SHARE

 

image-rolex-100-ans.jpg

1908, naissance de la Rolex Watch Compagny. Le nom n’est pas innocent. Hans Wilsdorf, fondateur de la marque, le savait prononçable partout dans le monde. C’est le début d’une saga horlogère qui allie innovation, exigence et élégance. Rolex est à la base de deux innovations marquantes : la montre de plongée et la montre automatique qui se remonte grâce aux mouvements du poignet.


La Rolex Oyster, nom aussi bien senti, garantie l’intégrité du mouvement mécanique grâce à un boîtier entièrement étanche et une innovation technique qui permet d’actionner le remontoir sans en compromettre l’intégrité. Hans Wilsdorf réalisa son premier coup en dotant la nageuse et aventurière Mercedes Gleitze d’une Oyster lors de sa traversée de la Manche en 1927. La légende était née.

Autre innovation, la réalisation d’un mouvement à remontage automatique. Si le concept était connu de la science horlogère depuis 1778, sa consécration est l’apanage de Rolex. Le principe est simple : une masse oscillante sur un axe bouge selon les mouvements du porteur de la montre. Un cliquet actionne un rouage qui remontre le ressort sans bloquer le mouvement.

Voilà comment la Oster Perpetual est née. Rolex, c’est aussi les chronographes Daytona, la Air King ainsi que la Milgauss capable de résister à des radiations « tchernobylesques », et qui arbore une aiguille des secondes de couleur orange en forme d’éclair.

Le 17 avril 2008 à New York, la maison d’enchères Antiquorum, spécialisée dans l’horlogerie, rendra hommage à cette aventure avec une vente exceptionnelle. A voir notamment un Prototype de Sea Dweller de 1967 estimé, en fourchette haute, à 150 000 dollars, et une Submariner « Canal du Panama ».

Voir les modèles de la vente.