Phone: +0(123) 456 78 90      Email: dynamicframeworks@gmail.com

Blog categories

Comments

Hommage à Yves Saint Laurent

Le grand couturier Yves Saint Laurent est mort dimanche 1er juin, à l’âge de 71 ans. Né en 1936, à Oran, le jeune Yves-Mathieu Saint Laurent, commence très tôt à s’intéresser au monde de la mode. En 1953, il vient pour la première fois à Paris se présenter à un concours, pour lequel il obtient le 3ème prix de la catégorie « robe ». Les membres du jury sont prestigieux, Christian Dior, Balmain ou encore Michel Brunhoff, directeur de Vogue.

Arrivée à Paris…

Il s’installe dans la capitale et suit les cours de la Chambre syndicale de la couture. En 1955, il présente à Christian Dior une collection qui enchante ce dernier, Yves Saint Laurent rentre alors comme styliste dans la célèbre maison de couture. De fil en aiguille, le jeune protégé contribue de plus en plus aux collections, pour en 1957, à la mort de Christian Dior, reprendre les rênes de la création. L’année suivante, la collection Trapèze est un évènement incommensurable dans le monde la mode. Il mêle les codes chers de la maison à des modèles plus confortables. Lors de sa présentation, les journalistes l’acclament, les rédactrices en sont émues aux larmes, la couture parisienne trouve un nouveau souffle de modernité.

Création de la maison Yves Saint Laurent

Sa rencontre avec Pierre Bergé, la même année signe également un tournant autant dans sa vie personnelle que professionnelle. Après six collections réalisées dans la maison Dior, Yves Saint Laurent est appelé sous les drapeaux en Algérie, en 1960. Cette expérience le traumatisera jusqu’à la dépression ; Pierre Bergé devenu un ami fidèle fera tout pour le sortir de l’hôpital. Alors qu’un nouveau directeur artistique est nommé chez Dior, ils décident de créer ensemble leur propre maison de couture. Nous sommes en 1962, rue Spontini, la première collection Yves Saint Laurent défile sous les applaudissements et dans les larmes d’émotion du créateur.

Enchainement de créations…

Les collections s’enchainent toujours avec brio, jusqu’en 1965 avec l’hommage à Mondrian et Poliakoff qui le sacre selon le Women’s Wear Daily, « Roi de Paris ». S’en suit de collections en collections des modèles qui deviendront des incontournables : en 1996, le premier smoking et en 1968, la Saharienne. Visionnaire et réactionnaire, Yves Saint Laurent s’attache à habiller toutes les femmes du monde. Il dira de cette période « la rue et moi c’est une histoire d’amour. 1971 est une grande date car, enfin, la mode descend dans la rue ». De saisons en saisons, ses collections n’en finissent pas d’éblouir le monde de la mode, entre l’hommage à Picasso en 1979, celui à Matisse en 1981, ou encore au Cubisme en 1988, Yves Saint Laurent continue son ascension au rang des plus grands couturiers du siècle. En 1987, il confie la création du Prêt-à-porter Saint Laurent à Alber Elbaz, et la ligne homme à Heidi Slimane. En 2001, il fait défiler pour la dernière fois la Haute Couture, fait ses adieux lors d’une conférence de presse l’année suivante et ferme définitivement la maison de couture le 31 juillet.

Par Yael Haim

Voir notre sélection de vidéos

Thomas Ka

Directeur de la rédaction d'AboveLuxe.